Des chaussures de foot championnes du monde « made in Normandie »

Le 26 Juillet 2018
Les chaussures sont l’équipement essentiel pour un joueur de foot. Elles doivent être légères, souples et élastiques pour allier confort et technique. Pendant le Mondial de football 2018 en Russie, beaucoup de joueurs portaient des chaussures avec une technologie particulière. C’est l’entreprise normande Arkema qui en est à l’origine.
Des chaussures de foot championnes du monde « made in Normandie »

Texte personnalisé

Le CERDATO, Centre de recherche, développement, applications et technique de l’ouest, a été créé en 1979. Situé à Serquigny, il est l’un des 13 centres de recherche et de développement d’ARKEMA dans le monde et le 1er en Europe dédié aux matériaux de haute performance. Et c’est dans ce centre de recherche qu’ont été conçues les chaussures de foot de nombreux joueurs du Mondial de football 2018 en Russie. Ou plutôt, une partie de ces chaussures : la semelle extérieure. Elle est réalisée à partir d’un matériau innovant, le Pebax. Cela permet à la chaussure de gagner en légèreté et en élasticité. De nombreux joueurs ont porté des chaussures de toutes marques comportant cette technologie. Lors de la finale, 5 des 6 buts ont même été marqués par des joueurs portant des chaussures avec une semelle Pebax Power. Une fierté pour l’entreprise qui ne travaille pas uniquement en lien avec le milieu du football mais aussi avec d’autres sports : le golf, la course à pied. Et le champ sportif n’est d’ailleurs pas le seul sur lequel travaillent les 250 salariés du site.

D’autres champs de compétences

Les chercheurs du CERDATO d’Arkema de Serquigny créent, améliorent et développent des matériaux innovants qui sont destinés à différents secteurs : automobile, aéronautique, cosmétique, sport, énergie… Dans la région, le centre de R&D travaille notamment avec Acome et Renault. Le site s’organise autour de 3 pôles : le pôle « synthèse » qui élabore les nouveaux produits, le pôle « matériaux » qui analyse et évalue les propriétés des matériaux et enfin le pôle « transformation » qui optimise les performances du produit.

Bloc encadré

Au titre du dispositif « Soutien aux projets collaboratifs », la Région Normandie a accompagné le centre de recherche CERDATO d'ARKEMA à hauteur de 74 000€.

1