Campus Sciences & Ingénierie Rouen Normandie - La Région Normandie

Campus Sciences & Ingénierie Rouen Normandie

Le 02 Décembre 2019
Lors d'un point d’étape sur le projet du « Campus Sciences & Ingénierie Rouen Normandie » pour le Madrillet, il a été rappelé que l'objectif, à 15 ans, est de porter le Campus à 15 500 étudiants et apprenants avec 10 établissements d’enseignement et 120 entreprises en renforçant son rôle de pôle d’ingénierie, de recherche et d'innovation, déjà prédominants.
Futur campus de Rouen Madrillet © Jérôme Doinel - Région Normandie
0

Un Plan Campus régional

Avec plus de 111 000 étudiants inscrits en 2019 en Normandie, l’ESRI (Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation) occupe une place prépondérante dans l’économie et l’attractivité du territoire. La Région y a consacré 228 millions d’euros depuis 2016.

La Région a décidé de créer un Plan Campus régional, en réseaux, structuré entre Caen, Rouen, Le Havre, Evreux, Cherbourg et Alençon. Objectif : faire de ces campus des lieux d’enseignement et de vie pour les étudiants, les chercheurs, les salariés, et créer des interfaces avec les entreprises existantes ou sur le point de s’implanter.

Le choix du site du Madrillet 

Le site du Madrillet, espace de plus de 150 hectares situé à St Etienne du Rouvray (76), regroupe quatre principaux lieux d’enseignement supérieur : une partie de l’UFR de sciences et techniques de l’Université de Rouen Normandie, l’INSA Rouen Normandie, l’école supérieure d’ingénieurs en génie électrique (ESIGELEC) et l’école supérieure d’ingénieurs en technologies innovantes (ESITech), école interne à l’Université de Rouen Normandie.

Ces entités accueillent plus de 5 000 étudiants dont 1 700 apprentis et environ 500 chercheurs répartis au sein de 20 laboratoires de recherche et des plateformes technologiques. Le Centre Régional Informatique et d'Applications Numériques de Normandie (CRIANN) est déjà implanté sur le site et le CESI installera ses infrastructures de formation et de recherche en janvier 2020

L’objectif est de porter, à 15 ans, le Campus à 15 500 étudiants et apprenants avec 10 établissements d’enseignement et 120 entreprises (contre respectivement 6 et 80 aujourd’hui) en renforçant son rôle de pôle d’ingénierie, déjà prédominant.