Etudes dans le Calvados

Caen

Culture et Patrimoine
Caen, abbaye aux Dames et parc Michel d'Ornano. (c)Manuel de Rugy

Slideshow

L’Abbaye aux Dames, un ensemble exceptionnel

Réhabilitée voilà près de vingt ans, l’abbaye bénédictine constitue un haut lieu de l’histoire bas-normande et l’un des édifices fondateurs de la ville de Caen. L’étude d’inventaire du site, engagée en mai 2013, comporte :

  • l’analyse scientifique des bâtiments et du parc de l’abbaye, de son emprise sur la baronnie de Saint-Gilles,
  • l’évolution du domaine, des origines au 21ème siècle, en portant une attention particulière sur les périodes classique, moderne et contemporaine, afin de déterminer l’impact des changements de dévolution successifs,
  • l'étude des objets mobiliers comprenant d’une part, ceux liés à l’histoire de l’abbaye, conservés ou non in situ, et d’autre part, ceux que le Conseil régional a acquis dans le cadre de sa politique d’ameublement et d’embellissement du domaine.

L’opération d’inventaire s’inscrit dans le projet de faire redécouvrir un fleuron architectural de la capitale régionale nouvellement labellisée Ville d’art et d’histoire.
Elle a donné à une publication destiné au grand public dont sont extraites les photographies de Manuel de Rugy :

Slideshow

La préfecture

Préfecture de Caen : l'enfilade des pièces de réception.Le bâtiment de la préfecture du Calvados offre un bel exemple de l'architecture publique néoclassique en Basse-Normandie.
Oeuvre majeure de l'architecte départemental Jean-Baptiste Harou-Romain, ce palais, qui comprend les appartements privés du préfet et les salles de réception, est achevé en 1822. L'aile administrative n'est réalisée qu'entre 1850 et 1857 sous la direction des architectes Paul Vérolles et Léon Marcotte. Ce dernier confie au sculpteur caennais Lechesne le soin de sculpter le portail monumental de la place Gambetta.

A l’intérieur, l’austérité du décor néoclassique dessiné par Harou-Romain à cédé la place aux peintures et dorures d’un faste tout impérial conçu par Marcotte.

Photographies de Pascal Corbierre et François Decaëns réalisées à l'occasion de la publication L'hôtel de la Préfecture du Calvados, Caen / réd. Hervé Pelvillain, Inventaire général du patrimoine culturel, 2000 - Coll Itinéraires du patrimoine, disponible en librairie.

Slideshow

Église Saint-Georges au château de Caen

Attestée avant 1082, l’église Saint-Georges dans le château de Caen est reconstruite au tournant des 11e et 12e siècles, puis agrandie au début du 16e siècle, avec son portail côté sud. Quelques années plus tard, entre 1516 et 1524, le gouverneur du château, François de Silly, fait reconstruire le chœur, couvert de voûtes d’ogives et percé de baies au remplage flamboyant. Transformée en magasin à munitions après la Révolution puis endommagée, l’église conserve des traces de peintures murales. Classée Monument historique en 1997, elle s’apprête, après restauration, à devenir un pôle d’accueil des touristes au sein du château.
Plus d’information dans la base Mérimée

Campagne photographique d'Amélie Berthou et Patrick Merret en 2012 réalisée avant la restauration et l'aménagement de l'église Saint-Georges au château de Caen.

1