Etudes dans la Manche

Bricquebec

Culture et Patrimoine
Bricquebec : abbaye de la Trappe.

body

L’étude d’Inventaire réalisée à la fin des années 90 révèle le riche passé de Bricquebec au travers des différents édifices étudiés : châteaux, maisons, places, manoirs, fermes…

Liée à la fondation de la seigneurie de Bricquebec au Xe siècle, la ville conserve dans sa physionomie une forte empreinte médiévale. Elle se développe autour du donjon et de l’enceinte castrale – la plus importante du département de la Manche – construits par la famille Bertran.

Le bourg ne conserve aucun exemple d’habitat de l’époque médiévale, mais l’actuelle rue de la République reprend le tracé de la rue médiévale, tandis que la place Sainte-Anne et la place des Buttes témoignent de la fondation de foires annuelles aux XIIIe et XIVe siècles. Au détour des rues, plusieurs édifices, dont le château des Galleries, rappellent que la période comprise entre 1450 et 1640 a été faste pour l’architecture civile. Plusieurs logis sont également édifiés à la fin du XVIIIe siècle, époque au cours de laquelle la famille de Matignon, détentrice de la baronnie, engage un important programme de développement urbain.

Interrompu par la Révolution, celui-ci est repris après les grands travaux de réalignement et le percement de nouvelles rues dans les années 1840. Mais les grands chantiers du XIXe siècle sont surtout religieux, avec la fondation de l’abbaye de la Trappe et la construction d’une nouvelle église paroissiale néo-gothique.

Slideshow

Les photographies de Bertrand Baratte et Pascal Corbierre illustrent l'étude et l'Itinéraire du patrimoine sur Bricquebec rédigé par Julien Deshayes en 1999.

1