Assises normandes de l’économie circulaire #2 - La Région Normandie

Assises normandes de l’économie circulaire #2

Le 02 Décembre 2019
Organisées par la Région, l'Etat et l'ADEME, les deuxièmes assises normandes de l'Economie Circulaire ont réuni près de 400 acteurs du réseau de l’économie circulaire issus de collectivités, d’entreprises, d’associations, d’établissements de recherche et de formation, oeuvrant contre le gaspillage alimentaire et pour la méthanisation, le réemploi des matériaux de construction, la réparation et l’allongement de la durée d’usage, l’éco-construction, l’écologie industrielle et territoriale, l’économie de la fonctionnalité et de la coopération …
Assises normandes de l’économie circulaire au WIP à Colombelles - Région Normandie
0

Appel à manifestation d’intérêt pour une économie circulaire

A l’occasion des deuxièmes assises normandes de l’économie circulaire, l'Etat, la Région et l’ADEME Normandie ont dévoilé le nom des 14 lauréats du deuxième appel à manifestation d’intérêt pour une économie circulaire en Normandie (AMI). 

Dans le domaine de l’alimentation :

  • L’association Institution Familiale Ste-Thérèse (AIFST) pour la création d'une plateforme d'accompagnement autour du maraichage bio, du lombricompostage et de la transformation légumière à Biéville-Beuville (14) ;
  • La Communauté Urbaine Le Havre Seine Métropole (76) pour sa plateforme de transformation et de logistique pour les circuits courts alimentaires.

Dans le domaine des biodéchets :

  • Les Petits Composteurs pour la valorisation des biodéchets des professionnels via l'émergence d'une filière locale de compostage dans le Cotentin (50) ;
  • Les 3 Pommes Épagnoles pour la valorisation des déchets de presse de pommes à Épaignes (27) ;

Dans le domaine de l’écoconception :

  • Bien Mieux : La Perche – Production et commercialisation de pailles conçues à base de paille de seigle à Bellême (61).

Dans le domaine de l’économie de la fonctionnalité :

  • Le Club INNE - Initiative Normande pour de nouveaux modèles économiques : L’économie de la fonctionnalité et de la coopération a pour objectif de découpler la création de valeur du volume de ses ventes. Il lui faut pour cela offrir des solutions intégrées de biens et services qui privilégient la performance d’usage à celle de la vente elle-même. Cela permet de réduire la consommation des ressources naturelles et d’intégrer des enjeux environnementaux, sociaux et territoriaux.

Dans le domaine de la valorisation de granulats et de sédiments :

  • CEMEX pour le réemploi in situ de granulats recyclés ;
  • HAROPA Port de Rouen : SEDINNOVE pour la valorisation des sédiments de dragage.

Dans le domaine du réemploi des matériaux de construction :

  • Maison de l’Emploi et de la Formation du Cotentin (MEF) pour la réalisation d’un diagnostic activités et compétences dans la filière du réemploi de matériaux de construction en Normandie ;
  • Plateforme d'Echanges et de Réemploi des Matériaux de Construction (PERMAC) pour l’expérimentation du réemploi de matériaux sur le territoire du Havre ;
  • Le Wip : Le Plateau Circulaire pour la création d’une plateforme de réemploi des matériaux du bâtiment à Colombelles (14) ;
  • Deuxième Vie Deuxième Chance (2V2C) : Ré-SO-NORM’ (Réemploi Sud Ouest Normandie) pour la plate-forme contributive de réemploi local ;
  • Les Copeaux Numériques (Le Kaléidoscope) à Rouen pour la collecte de chutes de bois et animation d’ateliers de fabrication de meubles et d’objets de décoration réemployés 
  • Atelier Infini pour l’architecture et design à partir de matériaux réemployés.

Les lauréats bénéficient tous d’un accompagnement technique personnalisé et pour plusieurs d’entre eux d’un soutien financier de la part de la Région (à ce jour pour un montant d’aides cumulées de plus de 1 million €), de l’ADEME (plus de 2  millions €) et de l’Etat (plus de 0,8 million €), soit un total de 3,9 millions € pour un investissement de plus de 10 millions € en Normandie.

 

La dynamique portée par la Région Normandie, l’État et l’ADEME en matière d’économie circulaire

Du fait de ses compétences et au-delà des plans dont elle a la charge, la Région Normandie est en première ligne en matière d’économie circulaire. Son action se traduit selon différentes modalités d’intervention auprès des bénéficiaires (entreprises, collectivités, associations, citoyens) concerne des secteurs très variés : mutations économiques et performance des entreprises, agriculture et ressources marines, recherche et innovation, économie sociale et solidaire, formation professionnelle et apprentissage, aménagement du territoire et développement, lycées et bâtiments régionaux, commande publique …

Région, Etat et ADEME pilotent ensemble dans un format inédit :

  • une gouvernance régionale en France, qui fédère une communauté normande de l’économie circulaire et expérimente un laboratoire d’idées visant à rapprocher acteurs économiques et chercheurs universitaires ;
  • une stratégie pour une économie circulaire en Normandie et un plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD), faisant de la Normandie la première région française dotée d’outils de pilotage de cette nature ;
  • une plateforme collaborative Normandie Economie Circulaire (NECI), qui recense 700 structures normandes, présente près de 80 initiatives en faveur de l’économie circulaire et met à disposition des espaces collaboratifs  numériques de travail ;
  • un dispositif régional d’observation des déchets en Normandie pour permettre le suivi du PRPGD et de ses indicateurs via la structuration d’un réseau de partenaires (Etat, ADEME, Biomasse Normandie, CERC Normandie…) ;
  • un accompagnement des territoires vers l’écologie industrielle et territoriale (EIT), à travers le recrutement d’une assistance à maîtrise d’ouvrage permettant d’accompagner huit territoires pendant 18 mois dans le cadre d’un groupement de commandes ADEME-Région : Cotentin, Côte Ouest Centre Manche, Coutances Mer et Bocage, Saint-Lô Agglomération (50), Caen la Mer, Cingal Suisse Normande, Pays de Falaise (14), Alençon (61), Le Havre Seine Métropole (76) ;

 

Adapter les modèles de production et de consommation de la Normandie

La Région accompagne neuf « Territoires durables 2030 » dont la stratégie globale de développement durable comportera systématiquement un volet Economie circulaire. Elle a lancé dernièrement un deuxième appel à manifestation d’intérêt Territoire Durable 2030 afin de sélectionner cinq territoires normands supplémentaires (date limite pour le dépôt des candidatures le 15 décembre 2019).

La Région finance plusieurs territoires dans leurs réflexions en matière de gestion des déchets (centres de tri, tarification incitative, nouveaux schémas de gestion des déchets, collecte séparée des biodéchets…) et a mis en place un nouveau dispositif d’aide IDEE Action spécifique intitulé « Réduction et valorisation des déchets ». Enfin, la Région soutient les ambassadeurs du tri dans les territoires pour sensibiliser les ménages aux consignes de tri, au compostage des restes alimentaires ou à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Les missions sont effectuées par des volontaires en service civique recruté sur une période de 8 mois.

La Région a lancé en partenariat avec la Caisse d’Epargne Normandie, Kiwaï, une plateforme normande de financement participatif dédiée à la transition écologique dont la vocation est de mettre en relation les porteurs de projets de développement durable locaux avec des particuliers qui souhaitent investir utilement pour leur région. Un appel à projets est ainsi lancé auprès des porteurs de projets normands pour pouvoir démarrer la campagne de crowdfunding dès le mois de décembre 2019.

La Région a mis en place un GIEC normand pour mesurer les impacts du dérèglement climatique en Normandie ; les premiers résultats devraient restitués d’ici le mois de juin 2020.