« Architectures du Perche » : une nouvelle publication de l’inventaire du patrimoine culturel

Le 02 Août 2018
Depuis dix ans, le Parc naturel du Perche met en œuvre l’inventaire de son patrimoine bâti en s’appuyant sur les compétences scientifiques et techniques des Régions Normandie et Centre – Val de Loire. Une première synthèse vient couronner cette collaboration formalisée par une convention qui vient d’être renouvelée au printemps dernier.
Le Perche

Texte personnalisé

Chercheurs et photographes de l’Inventaire des deux Régions ont constitué, en partenariat avec le Parc, une formidable documentation patrimoniale sur le bâti du Perche. Au travers d’une sélection de 130 bâtiments, l’ouvrage propose une première synthèse sur l’architecture de ce territoire qui témoigne, depuis la période médiévale jusqu’à nos jours, de la diversité des manières d’habiter, des modes de construction et de l’évolution de la société rurale.

Un bâti dispersé dans un espace majoritairement rural

Ces architectures qui ont façonné les paysages du Perche renseignent le quotidien et l’origine sociale des habitants ainsi que les activités économiques présentes et passées : abritant sous un même toit logis et bâtiments de l’exploitation agricole, la longère connaît ici son heure de gloire jusqu’au XIXe siècle par l’imbrication savoureuse de ses toits aux multiples dénivelés. Ailleurs, ce sont d’étonnantes cités ouvrières. Plus loin, les nombreuses tourelles des manoirs médiévaux sertis dans leur « pourpris »…

Mais ce qui relie avant tout ces architectures, des plus modestes aux plus opulentes, ce sont leurs matériaux, extraits localement d’un sous-sol généreux en craie de Rouen, en « grison », en argiles et sables ferrugineux, qui leur confèrent cette harmonieuse unité qui a fait la réputation du Perche. Elles forment désormais un héritage vivant partagé entre les natifs du pays et les amoureux d’un territoire singulier et attachant.

L’ouvrage paraîtra le 14 septembre 2018 mais peut dès à présent être réservé au prix exceptionnel de 20 euros (frais de port offerts) au lieu de 24 euros, en retournant le bon de souscription à télécharger ici.
A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, une exposition exposition reprenant le thème de l’ouvrage sera visible à compter du 15 septembre 2018 à la Maison du Parc, manoir de Courboyer, à Perche-en-Nocé.

Renseignements

    Bloc encadré

    L’inventaire du patrimoine du Perche en quelques chiffres

    Recouvrant partiellement la région naturelle du Perche, le Parc régional s’étend entre la rive droite du Loir au sud-est et la rive gauche de la Sarthe au nord-ouest. Créé en 1998, il comprend aujourd’hui 92 communes réparties sur les départements de l’Orne (49) et de l’Eure-et-Loir (43). Depuis 40 ans, l’Inventaire général du patrimoine culturel a constitué plus de 600 dossiers d’architecture et d’objets mobiliers sur la partie ornaise du territoire, parmi lesquels 223 dossiers d’architecture illustrés par près de 2000 photographies réalisés à partir de 2008, date de la première convention tripartite. La Région Normandie a coordonné la publication de deux « Parcours du patrimoine » sur le manoir de Courboyer (2015) et le village de La Chapelle-Montligeon (2016). Inscrite au cœur de sa politique patrimoniale, la compétence d’inventaire contribue à la connaissance du patrimoine du Perche, prérequis indispensable à sa préservation et à sa promotion touristique.

    1