38 exploitations engagées dans l’arrêt progressif du Glyphosate en Normandie - La Région Normandie

38 exploitations engagées dans l’arrêt progressif du Glyphosate en Normandie

Le 25 Octobre 2019
Afin d’anticiper au mieux la probable fin d’utilisation du Glyphosate en 2022, la Région Normandie et la Chambre d’Agriculture de Normandie ont lancé en mai dernier un appel à candidature. Ce plan expérimental, « Normandie Glyphosate 2021 », a pour objectif de soutenir les agriculteurs volontaires dans le remplacement progressif d’herbicides à base de ce produit phytosanitaire par des méthodes alternatives, dans le cadre d’un contrat de transition sur 2 ans. 38 exploitations y participent.
Glyphosate Normandie 2021
0

En Normandie, les secteurs les plus concernés par l’achat de glyphosate sont les régions agricoles de « grandes cultures » : Pays de Caux, Sud de l’Eure et Plaine de Caen et sud de l’Orne, et les zones maraîchères.

La majorité des exploitations sélectionnées sont à dominance polyculture-élevage, d’une Surface Agricole Utile (SAU) moyenne de 147 hectares, dont 34 hectares en moyenne traités au Glyphosate, en général pour stopper les repousses dans les cultures.

Les motivations premières des agriculteurs engagés dans cette démarche de réduction du Glyphosate sont d’anticiper son interdiction et de préserver leur santé et l’environnement. 

La Région mobilise jusqu’à 475 000 euros pour soutenir les agriculteurs volontaires.