1ère pierre de l’usine d’hydroliennes de Naval Energies/OpenHydro à Cherbourg

Le 21 Juillet 2017
La construction de cette usine est une première mondiale. Elle matérialise le démarrage de la phase industrielle et constitue une étape décisive dans le développement de l’hydrolien en France et à l’international. Elle marque également l’ambition française dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Open Hydro Normandie
0

D’une capacité de 25 turbines par an, la future usine permettra d’assurer l’assemblage et la maintenance des hydroliennes du projet Normandie Hydro, mené par Naval Energies en partenariat avec EDF Energies Nouvelles, puis des fermes commerciales. Elle servira également de base industrielle pour fournir les hydroliennes d’autres projets pré-commerciaux développés par Naval Energies à l’international. Son entrée en service est prévue au premier trimestre 2018.

Une quarantaine de personnes travailleront au sein de l’usine pour l’assemblage des turbines. L’usine a été pensée de façon modulaire et pourra être agrandie pour augmenter sa capacité de production en vue des futures fermes commerciales.

Normandie Hydro en bref

Le projet Normandie Hydro, mené par Naval Energies en partenariat avec EDF Energies Nouvelles, porte sur l’installation dans le Raz Blanchard de sept hydroliennes. D’une puissance totale de 14 MW, cette ferme hydrolienne sera raccordée au réseau d’électricité à l’horizon 2020, permettant d’alimenter en électricité environ 13 000 habitants. Elle bénéficie d’un soutien public dans le cadre du programme des investissements d’avenir. 

En savoir plus