140 lycéens en voyage d'étude à Auschwitz - La Région Normandie

140 lycéens en voyage d'étude à Auschwitz

Le 15 Janvier 2020
Les 15 et 16 janvier, à quelques jours du 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz par l’Armée rouge, une délégation normande, de 140 lycéens s’est rendue en voyage d’étude, au camp d’Auschwitz-Birkenau, en présence de Ginette Kolinka, survivante du camp. Passeuse de mémoire de la Shoah, Ginette Kolinka témoigne de l’horreur des camps auprès des jeunes et effectue le voyage à Auschwitz avec eux depuis vingt ans.
140 lycéens en voyage d'étude à Auschwitz avec Ginette Kolinka, survivante du camp - photo : E.Biernacki - Région Normandie
0

Un travail pédagogique sur la mémoire

Depuis 2010, un projet pédagogique global est mené par les jeunes de l'ex Basse-Normandie sous la responsabilité de leurs enseignants. Le voyage d’étude à Auschwitz organisé par le Mémorial de la Shoah, avec le soutien aussi de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, en est le temps fort. Le dispositif d’éducation mémorielle a été élargi, en 2017, à l’ensemble de la région normande.

Si la part émotionnelle est une composante forte d’un tel voyage, l’objectif demeure avant tout de développer une réflexion sur ce traumatisme de l’humanité et de contribuer à la construction de la citoyenneté des adolescents

Seize lycées et CFA ont répondu à l’appel à candidature lancé par la Région Normandie. Un jury associant les partenaires a sélectionné sept projets imaginés par les lycéens ou apprentis d’Alençon, Caen, Lillebonne, Saint-Etienne du Rouvray, Saint-Lô, Yvetot et Vire.

Les jeunes élaboreront un court-métrage, un récit ou une exposition en lien avec le voyage d’étude et les témoignages de rescapés des camps. Les projets s’ancrent sur une recherche concernant l’histoire locale : personnes arrêtées dans la ville de l’établissement, parcours de justes…. Ces réalisations seront présentées dans chaque établissement, puis le 19 mai au Mémorial de Caen.

Voir l'album photo sur Facebook

La Shoah 

Près de 6 millions de Juifs d’Europe ont été victimes de la Shoah. Plus d’un million d’entre eux ont été assassinés dans le seul camp d’Auschwitz-Birkenau.

Sur les 300 000 à 330 000 Juifs vivant en France Métropolitaine en 1940, on dénombre 80 000 victimes. 55 000 étaient des Juifs étrangers, 25 000 avaient la nationalité française. 3 000 sont morts dans les camps d’internement français. 1 000 ont été exécutés ou abattus sommairement en France. 76 000 dont environ 11 400 enfants, 2 000 de moins de 6 ans, ont été déportés.
Seuls 4 000 ont survécu.